Le confinement vu par nos voisins : Lettonie, Croatie, Autriche, Allemagne

Nous avons interrogé nos homologues étrangers sur les effets de la quarantaine actuelle sur leur activité.

Voici les questions et les réponses du Kennel Club Letton, du Kennel Club Croate, du Kennel Club Allemand (VDH) et du Kennel Club Autrichien (ÖKV).

1 – Est-ce que des mesures de confinement ont été imposées dans votre pays ?

 

LETTONIE : Tout le monde est en quarantaine depuis le 12 mars. Les travailleurs essentiels peuvent continuer à aller travailler, mais les gens doivent rester chez eux.

CROATIE : La Croatie est confinée jusqu’au 4 mai au moins. Cela signifie que les gens doivent rester chez eux autant que possible, mais qu’ils sont toujours autorisés à sortir, par exemple pour travailler, faire des courses, se promener ou faire de l’exercice. Les personnes doivent garder une distance d’au moins 1,5 mètre à l’extérieur, et 2,5 mètres à l’intérieur, en groupes de moins de 5 personnes. Les bars, restaurants, centres commerciaux, et tous les autres lieux sont généralement fermés.

ALLEMAGNE : Nous sommes confinés au moins jusqu’au 3 mai. Les gens doivent rester chez eux autant que possible, mais sont toujours autorisés à sortir, par exemple pour se promener, faire des courses ou travailler. Les personnes (sans lien de parenté) doivent garder une distance d’au moins 1,5 mètres, à l’extérieur comme à l’intérieur.  À l’exception des personnes vivant dans le même foyer, deux personnes au maximum peuvent se trouver ensemble à l’extérieur. Les visites d’autres foyers ne sont pas autorisées.

AUTRICHE : Depuis le 16 mars, les citoyens ne sont autorisés à quitter leur domicile que pour des raisons strictement spécifiées. Les travailleurs clés sont autorisés à se rendre au travail, mais les gens doivent rester chez eux si le travail à distance est possible. Les masques sont obligatoires dans les transports publics, les magasins et les lieux publics. Les restrictions sociales en matière de distance imposent une distance minimale obligatoire de 1 m. Maximum 5 personnes vivant dans un même foyer sont autorisées à se promener ensemble.

 

 

2 – Les dog shows et autres épreuves de sélection sont-ils annulés ?

 

LETTONIE : Oui, toutes les expositions canines et autres activités canines ont été annulées depuis le 12 mars. Le Kennel Club de Lettonie – LKF a annulé l’exposition CACIB, et tous les clubs ont également annulé les expositions et les manifestations sportives.

CROATIE : Oui, toutes les expositions et autres activités canines ont été annulées jusqu’à nouvel ordre.

ALLEMAGNE : Oui, toutes les grandes expositions canines ont été annulées jusqu’au 31 août. Nous attendons la classification de grands et petits événements. Il est possible que les petites expositions canines et autres activités puissent avoir lieu avant le 31 août.

AUTRICHE : Oui, toutes les expositions canines et autres activités canines ont été annulées jusqu’à fin d’août. Il n’y a pas d’événements majeurs possibles. L’Assemblée Générale du Kennel Club d’Autriche – l’ÖKV a été reportée au 4 juillet 2020.

 

 

3 – Une dérogation aux mesures de confinement est-elle prévue pour certaines activités économiques ? Si oui, l’élevage en fait-il partie ?

 

LETTONIE : Non, nous n’avons pas d’exemption.

CROATIE : Comme nous vous avons informé que nous n’avons pas de quarantaine, l’élevage de chiens est possible, avec certaines exigences.

ALLEMAGNE : L’élevage est théoriquement toujours possible si les règles du point 1 sont respectées, mais la gestion des activités d’élevage est problématique. Les contrôles nécessaires des portées et des chenils sont presque impossibles, et les éleveurs ont parfois des problèmes pour livrer leurs chiots. En Bavière, par exemple, il est interdit de chercher les chiots chez l’éleveur, sauf pour les chiens de travail qui sont formés pour la chasse ou l’assistance.

AUTRICHE : Oui, les « travailleurs essentiels » sont exemptés de la quarantaine. Il est possible de chercher un chiot au domicile de l’éleveur (contrat obligatoire). Les saillies ne sont autorisées que pour les éleveurs qui sont propriétaires à la fois de la lice et de l’étalon.

4 – Concrètement, est-ce que les éleveurs ont le droit d’aller livrer les chiots chez les particuliers ?

 

LETTONIE : Nous n’avons pas de restrictions particulières pour les éleveurs de chiens. Nous devons garder une distance de 2 m, mais nous pouvons livrer des chiots aux nouveaux propriétaires.

CROATIE : Ils sont autorisés à livrer un chiot s’ils peuvent justifier que c’est nécessaire, et s’ils sont enregistrés en tant qu’éleveurs par le Gouvernement.

ALLEMAGNE : La livraison est possible dans la plupart des régions de l’Allemagne si les règles mentionnées sous point 1 sont respectées.  En Bavière, les règles sont plus strictes que dans le reste de l’Allemagne (voir 3).

AUTRICHE : Ils sont autorisés à livrer un chiot s’il existe un contrat en bonne et due forme. Le Gouvernement a publié des directives, et nous avons donné à nos éleveurs quelques conseils pour procéder à la livraison sans propager le virus entre humains.

 

 

5 – Y a-t-il une différence des règles entre les éleveurs professionnels et amateurs ?

 

LETTONIE : Nous n’avons pas une telle terminologie, dans notre législation il n’y a que le terme « éleveur », tous les autres sont des producteurs. Notre Gouvernement n’a pris aucune décision en matière d’élevage.

CROATIE : Les éleveurs doivent être enregistrés par le Gouvernement.

ALLEMAGNE : aucune différence.

AUTRICHE : Il y a seulement des différences en ce qui concerne la fiscalité, mais pas le COVID-2019.

 

 

6 – Comment cela se passe-t-il avec les vétérinaires ? Sont-ils autorisés à faire : la vaccination ? l’identification des chiots ? des certificats de bonne santé pour la vente ? à se déplacer en élevage ?

 

LETTONIE : Les vétérinaires sont autorisés à pratiquer, mais ils doivent se protéger contre le virus eux-mêmes et protéger leurs clients. Opérations uniquement avec programmation préalable.

CROATIE : Les vétérinaires sont autorisés à exercer dans la situation actuelle, mais ils doivent remplir les conditions requises de distance sociale.

ALLEMAGNE : De nombreux vétérinaires ont décidé de réduire les services vétérinaires non essentiels. La plupart d’entre eux continuent à vacciner les chiots. Les éleveurs et les nouveaux propriétaires doivent contacter leur vétérinaire pour savoir ce qu’il propose actuellement.

AUTRICHE : Les vétérinaires sont autorisés à pratiquer dans la situation actuelle, en particulier pour les soins d’urgence et les questions sanitaires relatives à l’élevage.

 

 

7 – Comment cela se passe-t-il pour les refuges ? Sont-ils autorisés à organiser des adoptions ?

 

LETTONIE : Les refuges sont totalement isolés de l’extérieur.

CROATIE : Oui, ils peuvent donner des animaux de compagnie à l’adoption.

ALLEMAGNE : Oui, ils peuvent continuer à placer des animaux après avoir pris rendez-vous avec les parties intéressées. Ils continuent également à accueillir des animaux.

AUTRICHE : La plupart des refuges pour animaux ont cessé le processus d’adoption jusqu’à nouvel ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *