Le confinement vu par nos voisins : Suède, Finlande et Dannemark

Nous avons interrogé nos homologues étrangers sur les effets de la quarantaine actuelle sur leur activité.

Voici les questions et les réponses du Kennel Club Suédois (SKK), du Kennel Club Finlandais et du Kennel Club Danois (DKK).

1 – Est-ce que des mesures de confinement ont été imposées dans votre pays ?

SUÈDE : Il est recommandé de travailler à domicile, si possible. Lorsque c’est possible, d’éviter les transports publics, et de garder une distance sociale. Le bureau du SKK est ouvert, 15-20 personnes travaillent au bureau. Environ 50 travaillent à distance.

FINLANDE : Les gens doivent rester à la maison autant que possible, mais sont autorisés à aller à l’épicerie et à la pharmacie, à faire des promenades et à sortir les chiens. Toutefois, il doit y avoir une distance de 1 à 2 mètres entre les personnes, si elles n’ont pas de lien de parenté. Tous les musées, théâtres, centres sportifs, etc. sont fermés jusqu’au 13/05. Les écoles et la plupart des écoles maternelles sont fermées, mais les écoles organisent un enseignement à distance. Les restaurants sont fermés jusqu’au 31/05, mais ils ont la possibilité de vendre des plats à emporter. Le Gouvernement finlandais décidera des mesures supplémentaires le 22/04/2020.

DANEMARK : Le Gouvernement danois a décrété un confinement total à partir du vendredi 13 mars. Les travailleurs essentiels ont pu continuer à travailler, mais les autres personnes devaient rester chez elles et travailler à domicile. Toutes les écoles et institutions ont fermé, mais elles ont rouvert leurs portes pour les plus jeunes (-12 ans) après Pâques.

 

2 – Les dog shows et autres épreuves de sélection sont-ils annulés ?

SUÈDE : Le gouvernement a interdit les rassemblements de plus de 500 personnes, puis de 50 personnes. Cela signifie qu’aucun spectacle, concours, etc. ne peut être organisé. Le Conseil d’administration du SKK a choisi d’annuler toutes les activités liées aux chiens jusqu’au 31 mai avec plus de 10 personnes, afin de réduire le risque de propagation de la maladie.

FINLANDE : Toutes les expositions canines et toutes les épreuves et compétitions sont annulées jusqu’au 31/05. Les organisateurs d’événements entre le 01/06 et le 31/07 ont déjà la possibilité de reporter ou d’annuler leurs événements.

DANEMARK : Toutes les expositions et activités sont annulées jusqu’au 31 mai. La grande triple exposition du Kennel Club Danois (DKK) à Vejen en juin est cependant annulée, et la plupart des spéciales sont annulées jusqu’en août. L’entrainement des chiens dans les régions a été autorisé à reprendre après Pâques, s’ils le souhaitent et certains l’ont fait.

 

3 – Une dérogation aux mesures de confinement est-elle prévue pour certaines activités économiques ? Si oui, l’élevage en fait-il partie ?

SUÈDE : Non, pas de quarantaine de ce type en Suède.

FINLANDE : Il n’y a pas de quarantaine totale en Finlande jusqu’à présent.

DANEMARK : Tous les travailleurs essentiels sont exemptés de la quarantaine. L’élevage canin est une affaire privée, et n’a pas été qualifié comme étant ni interdit ni légal. Mais nous avons constaté une grande augmentation de l’intérêt pour l’achat de chiots pendant la période de coronavirus. Une grande partie de notre communication externe est basée sur un choix informé et les médias en demandent encore plus.

 

4 – Concrètement, est-ce que les éleveurs ont le droit d’aller livrer les chiots chez les particuliers ?

SUÈDE : Oui, voir ci-dessus.

FINLANDE : Oui, tant qu’ils gardent suffisamment de distance. Pendant trois semaines, une de nos provinces a été fermée et pendant cette période, il n’était pas possible de livrer des chiots depuis ou vers cette province.

 

DANEMARK : Nous demandons aux éleveurs de tenir les acheteurs de chiots informés par le biais de chats vidéo, de streaming et de photos. Il n’y a pas de règles interdisant de livrer un chiot à un acheteur, à condition que cela soit fait de manière appropriée et avec les précautions nécessaires. Il existe seulement une décision de justice interdisant de réunir plus de 10 personnes à la fois.

5 – Y a-t-il une différence des règles entre les éleveurs professionnels et amateurs ?

SUÈDE : Non.

FINLANDE : Non.

DANEMARK : Les éleveurs ayant trois portées ou plus par an sont soumis à une visite annuelle de l’Administration vétérinaire et alimentaire danoise, mais ni les éleveurs commerciaux ni les éleveurs non professionnels n’ont été traités différemment pendant la crise coronavirus.

 

6 – Comment cela se passe-t-il avec les vétérinaires ?

Sont-ils autorisés à faire : la vaccination ? l’identification des chiots ? des certificats de bonne santé pour la vente ? à se déplacer en élevage ?

SUÈDE : Oui, les vétérinaires peuvent vacciner les chiots, les identifier à l’aide de micropuces, délivrer des certificats sanitaires et aller chez les éleveurs.

FINLANDE : Les vétérinaires peuvent exercer leur métier dans les cabinets vétérinaires, mais ne sont pas autorisés à se rendre dans les maisons. Dans les cabinets vétérinaires, ils ne peuvent accueillir qu’un seul client à la fois.

DANEMARK : Les vétérinaires sont autorisés à être ouverts, mais ont également la possibilité de rester fermés. La plupart, si ce n’est pas tous, sont cependant ouverts. Ils ont été autorisés à fonctionner comme d’habitude, mais ont dû prendre des précautions, comme recevoir les chiens à l’extérieur de leur bâtiment, limiter le nombre de patients accueillis, etc.

 

7 – Comment cela se passe-t-il pour les refuges ? Sont-ils autorisés à organiser des adoptions ?

SUÈDE : Oui.

FINLANDE : Les refuges n’acceptent pas de visiteurs pour le moment. De même, en Finlande, les éleveurs de chiens de race constatent une plus forte demande de chiots.

DANEMARK : Les refuges sont ouverts et il n’y a pas eu de restrictions aux adoptions dans les centres. Cependant, comme nous l’avons mentionné, les gens ne sont autorisés à sortir que pour le strict nécessaire, de sorte que les adoptions pourront être limitées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *