Covid19 : comment continuer son activité dans le respect des mesures sanitaires

La période actuelle est particulière pour les éleveurs canins car la pandémie de coronavirus oblige un confinement le plus strict possible pour ralentir la propagation du virus entre les êtres humains. Cependant, les animaux ne doivent pas pâtir de cette situation et les éleveurs professionnels doivent pouvoir continuer leur travail. Quelques conseils pour continuer votre activité tout en respectant à la fois les mesures barrière et en assurant le bien-être de vos animaux.

Attention, seuls les éleveurs professionnels déclarés auprès de la Chambre d’agriculture sont autorisés à continuer leur activité professionnelle.

 

En préambule, il faut bien sûr écarter de l’élevage dans la mesure du possible toute personne présentant des symptômes ou testée positive au coronavirus. Si c’est un salarié, il est alors en arrêt maladie. Si vous êtes vous-même malade, il est recommandé de chercher une personne non malade pour s’occuper de l’élevage pendant votre quarantaine. Vous pouvez vous tourner vers la Chambre d’agriculture de votre département pour une aide locale éventuelle.

Pas de visites à l’élevage

Que ce soit une visite de futurs acquéreurs pour choisir un chiot ou bien une visite de vos commerciaux habituels, il ne faut pas recevoir de visites à l’élevage.

Pour les futurs acquéreurs, c’est l’occasion d’essayer les outils de communication qui peuvent vous permettre d’envoyer photos et vidéos des chiots pour faciliter le choix, vous pouvez notamment renseigner la fiche de votre portée sur le portail de la Centrale Canine en passant par votre site Eleveur.

Pour les commerciaux divers que vous avez l’habitude de recevoir à l’élevage, ils seraient évidemment un vecteur de contamination en continuant leurs tournées des élevages. La plupart restent disponibles en télétravail et vous pouvez là aussi faire des rendez-vous à distance si besoin.

Votre vétérinaire

Votre vétérinaire continue d’assurer le service d’urgence et la continuité des traitements en cours. Cependant, il est recommandé de reporter toute consultation ne présentant pas d’urgence. Dans tous les cas, appelez votre vétérinaire avant de vous rendre à son cabinet, il pourra vous conseiller et vous informer des règles mises en place dans son cabinet.

N’hésitez pas à le contacter pour toute question concernant la santé de vos chiens, il vous répondra toujours et vous donnera la marche à suivre.

Saillie chez un autre éleveur

Il est recommandé de ne pas vous rendre chez un autre éleveur pour effectuer une saillie. Si toutefois vous deviez faire ce déplacement (cette nécessité étant sujette à interprétation des forces de l’ordre qui vous contrôleraient – il faudra justifier l’urgence du déplacement), il faut là encore vous munir de tous les justificatifs nécessaires. De plus, il faudra avoir désinfecté la cage de transport avant, prévoir du matériel de protection (blouse, surchaussures, gel hydroalcoolique, masque), ainsi qu’un sac poubelle pour les jeter. En arrivant chez l’autre éleveur, vous équiper avant de le rencontrer, bien respecter la distance de sécurité d’1 m entre les personnes (et bien entendu limiter au strict minimum le nombre de personnes présentes). Une fois la saillie terminée, repartir directement, en enlevant les protections avant de rentrer dans votre voiture et en les jetant directement dans le sac poubelle prévu à cet effet et en vous désinfectant les mains. De retour à l’élevage, mettre votre chien dans la zone de quarantaine et le laver avec des produits adaptés afin de vous assurer qu’il ne soit pas vecteur du virus.

NB : les frontières sont fermées.

 

Rottweiler dog puppies lying down on a white background

Les démarches d’inscription au LOF

Toutes les démarches (déclaration de saillie, déclaration de naissance, déclaration d’inscription) sont disponibles en ligne à partir de votre espace Eleveur LOF Connect. Aucun envoi de documents papier ne sera effectué durant le confinement mais les chiots seront bien inscrits au LOF, suite à votre demande d’inscription en ligne, vous recevrez un document officiel, certificat de naissance provisoire, pour chaque chiot. Ce document est à remettre aux futurs acheteurs.

 

Organiser la vente

Votre activité professionnelle peut continuer malgré le confinement, et vous êtes autorisé à vendre vos chiots.

Pour éviter toute contamination, il est recommandé de faire signer les documents (contrat de vente) en passant par une version électronique. Vous pouvez aussi envoyer de manière électronique les documents d’information nécessaire à la vente.

Vous ne pouvez vendre un chiot que s’il est identifié, vacciné et avec un certificat de bonne santé délivré par votre vétérinaire. Comme indiqué plus haut, voyez directement avec votre vétérinaire s’il peut réaliser ces actes. Là encore, envoyez une copie des justificatifs par voie électronique, sachant que l’original doit être donné avec le chiot.

Pour la livraison en elle-même, il faut là encore prendre toutes les précautions sanitaires. On peut conseiller de ne faire qu’une livraison à la fois afin d’éviter d’être vecteur de contamination entre deux clients. De plus, il faut s’assurer que la famille est prête à recevoir le chiot dans de bonnes conditions, qu’ils ont le matériel adéquat en leur possession et qu’aucun membre de la famille n’est malade ou suspect de contamination afin que l’arrivée du chiot se fasse dans des conditions aussi bonnes que possible. Il faut aussi que la famille d’accueil du chiot ait pris contact avec son vétérinaire traitant pour l’informer de l’arrivée du chiot.

Il faudra avoir désinfecté la cage de transport avant, prévoir du matériel de protection (blouse, surchaussures, gel hydroalcoolique, masque), ainsi qu’un sac poubelle pour les jeter. En arrivant chez le client, vous équiper avant de sortir, bien respecter la distance de sécurité d’1 m entre les personnes (et bien entendu limiter au strict minimum le nombre de personnes présentes). Vous pouvez déposer le chiot avec le minimum d’éléments nécessaires (documents obligatoires) devant la porte de la maison ou de l’immeuble des futurs propriétaires. Vous pouvez en profiter pour leur donner des conseils rapides (tout en respectant toujours les mesures de distance), mais il est conseillé de leur avoir tout envoyé préalablement par voie électronique. Une fois la livraison terminée, repartir directement, en enlevant les protections avant de rentrer dans votre voiture et en les jetant directement dans le sac poubelle prévu à cet effet et en vous désinfectant les mains.

Quels conseils donner aux acquéreurs ?

En cette période particulière, il faudra accompagner les acquéreurs de vos chiots, sûrement plus que vous ne le faites déjà d’habitude. Il faudra leur conseiller de laver le chiot à son arrivée avec des produits adaptés en leur précisant de toujours utiliser des produits développés spécifiquement pour les animaux.

Vous trouverez dans le prochain article des conseils que vous pouvez aussi adapter et leur donner pour sociabiliser son chiot à la maison.

Tous ces conseils et recommandations sont d’actualité au 07 avril 2020 et sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’évolution de la situation. Ils prennent notamment en compte les éléments diffusés dans la circulaire « Règles de travail dans l’élevage » publiée jeudi 2 avril : Télécharger le PDF

Les différents services de la Centrale Canine restent mobilisés pour répondre à vos questions :

Merci de nous contacter par e-mail – CLIQUER ICI POUR LES CONTACTS

Par Fleur-Marie Missant – Service Santé et Ressources génétiques de la SCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *