La compatibilité par filiation

Comment la compatibilité de filiation d’un chien avec ses parents est-elle testée génétiquement ?

Pour s’assurer qu’un chien est bien issu de deux géniteurs, il existe une méthode de test génétique que l’on appelle la compatibilité de filiation. Cette méthode a été validée par l’International Society of Animal Genetics (ISAG) en août 2006 pour les chiens.

 

1)      La réalisation de l’empreinte génétique

La première étape consiste à réaliser l’empreinte génétique du chien, ainsi que de ses deux parents présumés.

Pour cela, un prélèvement buccal suffit, il est fait par un vétérinaire (pour authentifier le prélèvement avec le numéro d’identification du chien) à l’aide d’une brossette fournie par le laboratoire. Ce prélèvement contient des cellules buccales du chien, et permet d’extraire l’ADN.

Le prélèvement est envoyé au laboratoire, le laboratoire extrait l’ADN des cellules buccales, et réalise l’empreinte génétique du chien. On appelle « empreinte génétique du chien » le résultat du chien pour un ensemble de 22 marqueurs génétiques STR définis par l’ISAG. Pour chaque marqueur, le chien a 2 allèles : un provenant de sa mère et le deuxième provenant de son père. Les 2 allèles sont exprimés en chiffres.

L’empreinte se présente comme ceci :

 

L’empreinte d’un chien est unique (sauf avec un vrai jumeau).

 

2)      La vérification de compatibilité de filiation

À partir des empreintes génétiques du chien et de ses parents présumés, on vérifie la compatibilité de filiation.

Pour chaque marqueur, le chien doit avoir un allèle provenant de sa mère et un allèle provenant de son père. Le même allèle ne peut pas provenir à la fois de sa mère et de son père. Lorsque les allèles du chien pour un marqueur ne peuvent être attribués à sa mère et à son père, on parle d’une incompatibilité sur un marqueur. Selon la règle de l’ISAG, un marqueur incompatible ne suffit pas à exclure la compatibilité de filiation, mais à partir de 2 marqueurs incompatibles (inclus), le chien est incompatible avec les parents présumés.

Une compatibilité de filiation monoparentale peut être établie en l’absence de l’empreinte d’un des 2 parents. Elle est cependant moins fiable que la compatibilité de filiation biparentale présentée ci-dessus.

 

3)      Enregistrement et affichage des compatibilités de filiation sur les documents officiels

Les empreintes génétiques peuvent être enregistrées dans la base de données de la SCC, vous trouverez la procédure ici : https://www.centrale-canine.fr/articles/tests-adn-identification-et-filiation

Le statut d’un sujet est affiché sur son pedigree ou sa fiche LOF Select par les sigles suivants :

·         DNA = empreinte génétique réalisée (attention, le détail de l’empreinte n’est pas toujours dans la base de données de la SCC)

·         DNA Comp = empreinte génétique réalisée et compatibilité de filiation établie avec les 2 parents

·         DNAComp-M ou DNAComp-P = empreinte génétique réalisée et compatibilité de filiation monoparentale établie avec la mère ou avec le père

4)      Les indemnes par filiation

Depuis 2017 les résultats de santé « indemnes par filiation », aussi appelés résultats par hérédité sont affichés sur les pedigrees.

Lorsqu’un chien est compatible génétiquement avec ses parents (DNAComp), et que des résultats « Indemne » de tests génétiques sont enregistrés pour la même maladie chez les deux parents, le chien est « Indemne » génétiquement pour cette maladie.

Ce résultat est automatiquement intégré dans la base de la SCC lorsque les conditions sont remplies et apparaît sur les documents généalogiques sous la forme [CodeResultat]*.

Par ex : l’abréviation CAT-1.1* signifie que le résultat INDEMNE CATARACTE GENETIQUE a été hérité par filiation = le chien est compatible avec ses parents + les parents ont tous les 2 un résultat CAT-1.1.

Ainsi, l’éleveur n’a pas à faire passer ce test génétique à la portée dont il a vérifié la compatibilité de filiation et peut assurer aux futurs propriétaires le statut indemne des chiots. 

 

 

Ce résultat Indemne par filiation est transmissible sur 3 générations, toujours tant que la compatibilité de filiation est enregistrée dans notre base de données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *